Un décor et une personne

Avez-vous fait l’expérience d’une personne totalement à l’aise dans son environnement ?

A l’aise n’est pas l’expression. Mais une personne dont la présence semble si évidente dans ce décor qu’elle ne le perturbe pas.

Une personne dont le décor semble l’écrin, et cette expression ne vous disait rien avant que vous l’expérimentiez, avant que son absence rende le décor vide.

Vide de sa présence. Le décor sans cette personne, vous vous en apercevez, est sans âme. Le décor n’avait pas d’âme avant que cette personne ne vienne y poser les pieds.

Et vous ne le saviez même pas. Vous le savez maintenant parce que ce décor sans elle n’a plus de raison d’être. Vous diriez bien que ce décor a été fait pour cette personne, si seulement ce décor n’était pas votre appart’.

Et cette personne n’est pas vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.