La pipe d'admission

Non, ce n’est pas le tarif pour entrer au Fucking Blue Boy…

Hichem m’a vendu sa moto en me disant qu’elle peuf-peufait et que selon Trajectoire il fallait changer la pipe d’admission. Traj’ l’ayant réparée à l’arrache, mais faut la changer complètement.

J’essaie d’appeler Traj’, ils répondent pas. J’essaie le lendemain, pas mieux (et je ne tombe jamais sur un répondeur qui m’indiquerait qu’ils auraient fermé, seraient en congé, mort, racheté, en faillite, enlevés par des extraterrestre, ou un truc comme ça). Je vais donc voir mon motociste que j’aime bien et en qui j’ai confiance: Brooklands, rue Raymond Losserand (Joe n’a pas la même opinion sur lui, par ailleurs). Je lui explique mon cas, et il me répond qu’il n’a jamais vu une pipe d’admission se percer après si peu de temps, qu’il veut bien me la changer mais ça changera peut-être rien, et que de toute façon les deux pipes n’étant pas les même (et vu que je ne savais pas laquelle était à changer) il valait mieux que j’appelle Traj’ pour savoir ce qu’ils avaient précisément dit à Hichem.

Le problème c’est que Traj’ ne répond pas.

A la faveur d’une conférence à l’INRIA, je fais un tour chez Traj’ à Versailles. Et ô surprise: un papier sur leur porte indique qu’ils sont au salon du deux roues! Les bandes de bâtards, je suis censé le savoir comment, moi?? Et je parle pas de la centaine de client qu’ils ont dû perdre cette semaine parce qu’ils n’ont pas mis de répondeur avec un message indiquant qu’ils étaient au salon du deux roues.

J’attends donc le mardi suivant. Je fini par les avoir, et évidemment ils n’ont pas noté ce qu’ils avaient dit à Hichem à propos de la pipe d’admission…

Je suis bon pour la laisser à mon motociste afin qu’il démonte tout et jette un œil. Ce que je fais deux semaines plus tard (on arrive au mardi de la semaine dernière). Il me dit de l’appeler dans l’après-midi pour savoir ce qu’il en est.

Ce que je fais donc, et il me sort que la pipe d’admission va bien, merci pour elle: pas percée, pas déchirée, pas fendue, nickel. Par contre le câble d’embrayage est mort, ce qui explique un peu pourquoi elle a un peu de mal à tenir le ralenti, et ce qui pourrait éventuellement expliquer qu’elle peuf-peuf: l’embrayage colle et fait forcer le moteur. Mais il me dit qu’il ne l’entend pas peuf-peufer, la moto.

Boooonnnn…. il va tout de même changer le câble, je la récupère vendredi soir.

Verdict:

  • Le câble d’embrayage était réellement mort. Si elle dort dehors, faut le changer tous les deux ans. S’il redevient dur 3 jours après l’avoir graissé, faut le changer.
  • « Effectivement elle peuf-peuf quand on coupe les gaz ». Alleluia… Il a vérifié les bougies, la synchro, et quelques autres trucs, y a rien d’anormal. Selon lui, une prise d’air a pour symptôme un ralenti inréglable, et c’est pas ça, c’est juste un peuf-peuf (et pas une pétarade, d’ailleurs). Selon lui, toujours, la seule fois où il a eu ce genre de cas c’était sur un GSE, et c’était une chicane du pot qui avait lâchée: du coup de temps en temps elle bouchait le pot, et les gaz d’échappement la repoussait, ce qui faisait peuf-peuf. « De toute façon faut mettre un pot, sur le SV » Oui bein on va attendre un peu, mmm?
  • 174€50 (aouch…) : 21€ de câble, 3h de main d’œuvre, et le problème n’est pas résolu, mais j’en sais plus sur le problème.
  • Traj’=voleurs?

PS: Avant, Brooklands, était Kawa+Aprilia. Ils ont changé pour Suz’ peu de temps avant que je ne plante mon GPZ. Je leur ai demandé pourquoi ils sont passé chez Suz’, et le gars m’a dit que de Kawa ils ne voyaient que des Z750 et des ER6N (sauf que l’ER6 a due sortir après qu’ils soient passé chez Suz’, mais passons…), et sans parler des Aprilia… Et c’est vrai qu’à y réfléchir on voit plus de Suz’, sur la route… Mais d’où le débat style poule/œuf: on voit plus de Suz’ parce qu’il y a plus de garages, ou il y a plus de garages parce qu’il y a plus de Suz’?

3 réflexions sur « La pipe d'admission »

  1. bon, allez, je mets mon grain de sel…
    le coup du câble… un câble foutu, en principe, il a plutôt tendance à se détendre, donc moins de pression sur l’ embrayage, les vitesses passeraient + difficilement, le point mort chaud à trouver… mais aucune raison de bouger le régime moteur, même ralenti!!
    Bon, admettons, le câble est éffiloché, ça force et ça revient plus comme il faut… la butée reste toujours un peu en pression… ça flingue la butée, réfléchissons, quand on débraye, complètement, ça fait pas bouger le ralenti… donc, là, ça risque pas…

    Bref, tes pêt-pêt… à prioris, c’ est un symptôme de carburation pauvre… un truc, c’ est d’ avoir par ex une pissette de labo avec de l’ essence, et d’ envoyer une petite giclée ici où là, si ça tombe sur un éventuel trou, même microscopique, une fissure, un caoutchouc poreux, de suite, ton moulin va tourner mieux, monter un poil son régime…
    Autre chose… si c’ est une injection (je me bats avec la mienne depuis des années avec mes pêt-pêt) ça peut être l’ électronique, mais aussi un injecteur, la pression de la pompe ou du régulateur de pression… à voir

    bon, bin t’ as de quoi faire ;-))

    geoffrey

  2. ah, j’ y repense, si les bougies ont un peu roulé, démontes-les et regarde s’ il n’ y a pas une différence de carburation entre les 2…

  3. tu disais quoi, à propos de l’avantage d’un bicylindre sur une moto? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.