Rythmes

Le rythme de l’horloge suit rarement le rythme de l’esprit.

Pourquoi au 1er Janvier ma vie serait-elle disposée à subir de nouvelles résolutions? Ce n’est qu’une date, qui n’a que peu de rapport avec mon évolution personnelle.

Pourquoi devrais-je être heureux à Noël? Ce n’est qu’une journée parmi d’autres, qui n’a aucun rapport avec l’évolution de mon humeur.

Pourquoi devrais-je me reposer le dimanche? Ce n’est qu’une convention, qui n’a aucun rapport avec ce qui mouline dans ma tête, pourquoi devrais-je glandouiller ce jour-là?

Pourquoi devrais-je ne plus avoir besoin/envie d’acheter un truc après 20h? Ce n’est qu’un instant de la journée, sans grand rapport avec mes envies.

Pourquoi devrais-je être maqué/marié à 30 ans? Ce n’est qu’une arbitraire manière de mesurer mon évolution, et qui n’a aucune raison d’avoir un rapport avec ma réelle évolution personnelle.

Pourquoi mes journées devraient-elles finir à minuit? Je suis un couche-tard lève-tard, c’est quoi cette pendule qui mesure mes journées à ma place? Pour moi, à 1h du mat’, « demain » est après mon sommeil, pas après minuit.

Esther compte les journées en « nombre de dodos ». Les coloriés aussi (Esther a-t-elle lu « Les coloriés »?). C’est un début de mesure existentialiste.

Si les règles te font chier, change les règles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.