Une soirée, quatre parties

Part 1: Fifie

20h05: « Elfie? suis arrivée »

Et discutage avec Elfie au Mac Do, comme on a parfois l’habitude de faire. En bonne marmotte qu’elle est, elle rentrera tôt, donc je prévois la suite: ciné. 22h05, « Slumdog Millionnaire ». On m’a dit: « Le gars de Ouï FM était dithyrambique, à propos de ce film ». Je regarde sur allociné: 4 étoile. Banzaï

Entre temps Marie m’appelle:

– « On sera au Cercle rouge, tu nous rejoint? »

– « Okay, après mon ciné (vendredi soir + moto = pas de contraintes d’horaires) »

Part 2: Slumdog Millionaire

22h05, le film commence.

Minuit 15, SMS à Elfie qui voulait savoir mon opinion sur le film: « CA c’est l’Inde 🙂 Excellent film, superbe histoire! »

Téléphone à Marie: « J’arrive »

Part 3: Le cercle rouge

Blindé de monde, et du beau monde, et bonne musique. Bières prix parisiens, papotage avec Marie. SMS à Jeff pour savoir ce qu’il fait. Je lui demande si je peux venir (« m’incruster » est plus juste 🙂 ), il me hurle l’adresse.

2h du mat’, le bar ferme, je prends ma moto.  1 pinte, un shot et un demi, je suis donc au dessus des limites mais je gère. Par contre j’arrête là: pas une goutte d’alcool pour le reste de la soirée.

Part 4: fin de soirée

2h et demi, chez l’amie d’une amie à des amis. Ca sent la fin de soirée proche. Je hume l’ambiance: les gens se connaissent tous, je ne connais que 3 ou 4 personnes, le bar a été dépouillé, et arrivant à 2h du mat’ passé et non invité, je me sens un peu mal à l’aise. Je fais de mon mieux, et en fait je papote la plupart du temps avec Jeff, tout en rangeant le souk.

Tout le monde fini par partir, moi de même.

Une fois prêt de ma moto, je regarde l’heure: 4h, bien sûr…

Epilogue

« Ma vie est un grand foutoir »[1] mais pour rien au monde je n’en changerais…

[1] « Paniac » de Billy Ze Kick


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.