Le signal

J’ai commencé ces 24h au bar pas loin de chez moi: Le signal. En compagnie de Florent, Cécile et Léna. Au menu: Black Russian (x2), steack Tartare, pinte de bière et coupe de champagne (merci Scarlett 🙂 qui en plus a oublié de compter le Tartare et un Perrier )

Retour chez moi, je me couche, bourré, et j’entends des pas sur mon toit.

Léa… Ma voisine du 2ème.

Je me rhabille, chope une bouteille de Vodka et monte sur le toit. Elle est avec 2 potes à elle.

Verre de pastis, verre de Get 27, verre de Vodka.

Me couche bourré à 3h du mat’. Me réveille bourré à 7h, tomahawk dans le crâne. Impossible d’avaler autre chose qu’un bol de thé, je vais chercher un collègue à 3/4 d’heure de moto de là, à travers le bordel que peut être le périf’ et la défense un matin.

Buts:

  1. Ne pas gerber dans le casque,
  2. Rester A-TTEN-TIF; pas de conneries, pas de surprises, tranquilles, hein, les automobilistes, please…

Retour par la N118, assez déserte. Yeah 🙂

Il n’est que 10h29.

Buts pour le reste de la journée:

  1. Ne pas me tuer 🙂
  2. Ne tuer personne 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.