Derrière des yeux bleus

On trouve de tout, sur Wikipédia: http://en.wikipedia.org/wiki/Behind_Blue_Eyes

J’écoute de la musique, au taf. Ca m’aide à me concentrer (bossez dans un openspace et vous comprendrez), pour peu que ça soit pas de la chanson française, parce que dans ce cas j’ai tendance à écouter les paroles.

Et donc en ce moment c’est Limp Bizkit qui passe. Suivront Franz Ferdinand, Gabriel Rios et Air, pour reboucler au début sur Linkin Park et Limp Bizkit.

Et je ne savais donc pas que la version originale de ‘Behind blue eyes’ était de The Who (on en apprend tous les jours, hein?)

J’adore cette chanson, sans doute comme beaucoup de monde. Quand je l’ai ‘découverte’ (dans Gothika? Je crois, oui), je l’ai écoutée en boucle un bon paquet de temps, jusqu’à essayer d’en comprendre les paroles.

Elle a quelque chose de mélancolique, cette chanson, comme ‘Somewhere I belong’ de Link Park. Sauf que le refrain de cette dernière me revient systématiquement quand euh … je vais pas super bien. Comme une sorte de cri de désespoir, de hurlement de loup à la lune.

Anyway, ‘Behind blue eyes’ me fait arrêter de penser pour écouter la mélodie et les paroles. J’avoue avoir le cœur gros à chaque fois. Je sais pas pourquoi…

Bon ok, si je sais. Enfin… j’en ai une idée relativement précise…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.