Refaire sa selle

Ma selle était comme ça :

 

 

 

 

 

Maintenant elle est comme ça :

 

 

 

 

 

Outils

La selle de la 650SV est en Skai, et fort heureusement pas trop creusée. Ce qui veut dire qu’il est possible de changer soi-même le tissu de la selle sans trop se prendre la tête.

Il faut donc :

  • Du Skai. Vous en trouverez au Marché Saint Pierre. Au 4ème étage ils ont du Skai spécial moto à 48€40 le mètre linéaire (Skai Jules, de Lelièvre) Il vous faudra peut-être le commander. Il est plus épais que le Skai d’origine, mais il fait l’affaire. J’en ai pris 1m, noir, et il m’en reste de quoi faire un autre jeu de selles (et vu les coloris dispo sur le site, je me dis que j’aurais dû prendre jaune : avec le bleu de la moto, j’avais presque le drapeau brésilien)
  • Une agrafeuse à tapisserie. J’ai pensé un moment en louer une, mais l’impatience ma prise et j’en ai acheté une (manuelle, pas électrique) dans un magasin de bricolage. J’en ai eu pour 30€ sans les agrafes. Vous pouvez en trouver bien moins chères sur eBay. Pour les agrafes, j’ai pris du 6mm. N’essayez pas avec une agrafeuse de bureau : ça ne fonctionne pas. Serrez la vis de l’agrafeuse pour qu’elle ait plus de puissance : il va en falloir pour percer le plastique de la selle.
  • Une paire de ciseau. J’ai pris des ciseaux de bureau.
  • 1h ou 2
  • Un jour de Soleil (sauf si vous avez la chance d’avoir un garage)

Réalisation

Le Skai est agrafé à la selle. La selle est en plastique. J’ai commencé par la selle passager : si je me loupe, je peux toujours utiliser la moto (sans avoir à m’asseoir sur de la mousse)

Jetez un œil à comment est agrafée le tissu de la selle, vous constatez qu’il n’y a rien de magique 🙂 Dégrafez l’ancien tissu. Faites éventuellement sécher la mousse.

Découpez une pièce suffisamment large pour recouvrir votre selle : placez la selle sur le tissu, découpez au ciseau. N’hésitez pas à tailler large.

C’est maintenant que ça devient intéressant : il va s’agir de ne pas faire de plis dans le tissu en l’agrafant.

J’avoue ne pas avoir encore trouvé la technique idéale, mais d’expérience il faut commencer par les coins : posez le tissu sur la mousse de la selle, tendez, agrafez en dessous en appuyant bien fort sur l’agrafeuse. Là, vous constatez qu’une agrafeuse de bureau n’aurait pas été assez puissante 🙂 Y a de bonnes chances que vous tordiez un nombre respectable d’agrafes : pas de soucis, enlevez-les et recommencez.

Continuez en agrafant les bords de la selle. Le Skai est un peu élastique. Juste un peu, mais suffisamment pour que vous puissiez tirer dessus comme un sauvage pour éviter les plis.

Ce que je n’ai pas réussi à faire sur la selle passager :

 

 

 

 

 

Découpez les bouts de tissus en trop.

Recommencez avec l’autre selle (pilote, pour moi).

Félicitez-vous pour le travail réalisé : allez faire un tour en bécane 😉

Résultat

Vu d’en dessous, le résultat est pas forcément esthétique :

 

 

 

 

 

Avec un peu de feutre indélébile noir sur les agrafes, ça devrait être plus beau.

Mais vu de dessus, c’est bien mieux :

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.