Bout du monde

Ushuaia… Le bout de la Patagonie, la Terre de Feu, nom aux résonances mythiques… Hé bien qu’il reste dans votre imaginaire avec les rêves qui y sont attachés, sans jamais se confronter à la réalité : le cadre est certes idyllique (les montagnes, hautes et proches, forment un superbe écrin pour la ville) mais la ville est chiante comme la pluie : prenez Le Havre, Boulogne sur Mer ou n’importe quelle ville chiante, et vous avez Ushuaia. Un rêve s’écroule.

Anyway, j’avais tout de même un sourire de gamin en arrivant. Nous avons arpenté la rue principale en long en large et en travers avant de finir dans un pub irlandais. Demain, si le temps n’est pas trop pourri, crapahutage dans le parc de la Terre de Feu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.