Burnt by the sun

Clavier qwerty et pas beaucoup de temps…

Après 18h d’avion et 19h de car, arrivé à Puerto Madryn, près de la Peninsula Valdez, à … 7h du mat’ (oui, on est comme ca…) Première journée (hier) passée à faire du vélo pour aller voir les lions de mer (tiens, et on a croisé une baleine morte sur la plage, aussi) et constatation : il fait un temps parfaitement magnifique, quoique frisquet le matin, et … la Patagonie est sous le trou de la couche d’ozone. Ainsi donc indice 50 obligatoire, et les zones épargnées ou négligées se vengent durement : à l’heure actuelle le moindre photon qui heurte mes bras me fait l’effet d’une claque…

Le lendemain  (aujourd’hui, donc) visite des habitants du lieu : la baleines et le pingouins, à la Peninsule Valdez. Les trajets entre les différents points du vu sont pour la plupart long et chiant, d’ailleurs tout le monde dort pendant que je lis mon bouquin, mais ça vaut le coup d’œil, vraiment. Faudra juste pas voir des baleines tous les jours sinon je n’aurai pas assez d’espace sur ma carte mémoire.

So far, tout va bien. Demain départ pour El Calafate via Rio Gallegos (oui, quelque chose comme plus de 20h de car)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.