La capoiera c’est sympa, mais une avec une douche ensuite, c’est mieux

Capoeira hier, toujours avec Sacha, toujours dans le parc Monceau.

Seulement, comme nous étions claqué tous les deux (pas pour les mêmes raisons) nous n’en avons pas fait plus que ça : à peine une heure.

Ça m’a évidemment suffit pour attraper des courbatures, mais surtout pour trouver LE truc d’un meia lua da compasso : ne pas regarder l’adversaire une fois qu’on a la tête en bas, mais bien avant ; depuis le début, en fait. Ça a fait tilt comme ça, et le test à été ce qu’on a fait la dernière fois : Sacha se tiens debout, une main en avant, devant lui, et moi je fais la ginga puis enchaîne la figure. Le but est de toucher sa main, et lui de sa position contrôle si mes mouvements son justes.

Ensuite de ça, apéro à mon taf. Mais tout collant comme j’étais, fallait trouver une shower. Le robinet du parc a fait l’affaire : torse poil sous le jet, quitte à tremper le short (que j’allais remplacer par un Jean). Après des torrents à 6°C c’est pas ça qui allait me faire peur.

Mon cours « officiel » recommence lundi, mais je crois que je vais continuer à en faire avec Sacha 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.