Au commencement était le son

Ouais, parce qu’au départ je suis sûr qu’il y avait du son…

Juju m’a prêté (dans le but de me vendre, faut bien le dire) des enceintes de monitoring (qui ont une réponse plate dans toutes les fréquences). C’est des Rokit 6, le truc à 200€ l’une.

Et ce week-end Katia m’a enseigné le solfège… Ou plutôt: j’ai chopé un bouquin sur la musique contemporaine, et comme je ne comprenais rien je lui ai posé des milliers des questions, auxquelles elle a patiemment répondue (plein de bisous à elle)

Du coup j’ai la tête pleine de concepts (et de 3ème renversement de 7ème de dominante 😉 ), mais je ne connais toujours pas les gammes (qui parait-il, ne servent que dans le cadre d’impros), ni ne sais lire une partition.

Il faut que je (re)commence par là. Et ça passe par l’achat d’un clavier-maître.

Et comme de par hasard, un article dans ‘Ca m’intéresse’ m’apprend que j’ai une mémoire … auditive!

Je sens que c’est mon dada, ça, le son. Je le sais depuis super longtemps, mais là je le sais encore plus. Je sens que ça rentre bien dans mes cases (vides). C’est réellement épuisant, de tant apprendre aussi vite, mais ça rentre bien (spéciale dédicace à Mouna, pour la réplique non dite 😉 )

Yeah!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.