Aux chiottes Sarko!

Je sais, le titre est racoleur, mais c’est pour deux raisons: d’une pour exprimer mon opinion sur notre élu, de deux pour introduire le sujet de ce billet: mes chiottes.

Intro

Ordonc, suite à la soirée chez moi d’hier soir mes chiottes ont de nouveau lâchées. Cette fois-ci c’est pas une fuite mais les fixations de la colonne centrale qui ont re-pétée: j’avais collé une des attaches lors de ma dernière intervention et c’est ce point de colle qui a cédé sous les pressions répétées, et pas forcément douces, des pichtaves présents chez moi hier soir.

Je constate la panne hier soir, avant de me coucher. Les chiottes fonctionnent toujours (il ‘suffit’ de tirer la colonne à la main) et se remplissent comme il faut, mais l’axe de la colonne est détaché, donc le bouton est inutilisable.

Je me couche en confiance: je ne vais pas me réveiller dans une piscine et plein de gens autour de moi ont voté Ségo.

1ère partie: où l’auteur sous-estime le pouvoir de nuisance de Sarko ses chiottes.

Après rangement et nettoyage de mon appart’ (j’ai des bières, de l’alcool et des jus pour une année, au moins) j’entreprends de réparer mes chiottes: fermeture du robinet d’arrivée d’eau et, comme prévu, il fuit toujours et ses ailes de papillon me restent dans les mains. Je ferme donc l’arrivée principale, qui ne ferme toujours pas bien. Je remet donc un place mon système de récupération de fuite (bassine + serpillière) et tire la vasque.

Et là, ça résiste comme ça devrait pas, et ça fait un bruit que ça ne devrait pas faire. Une fois la vasque dans les mains, je regarde: la pâte à joint bleue a collée à la cuvette des chiottes, et du coup il y en a la moitié sur la vasque, et la moitié sur la cuvette! Ce qui veut dire que ça va être plus long que prévu. Mais « tout va bien » Ségo a encore une chance de passer il n’est QUE 18h

Je me pose sur ma terrasse et répare l’axe de la colonne à la néoprène. Quelque chose me dit que ça risque d’être plus robuste que la cyano, dans ce cas-là…

Sur ce, Sacha (pas le petit Touille, l’autre) arrive pour me rendre mes affaires de moto. On discute un peu, il se penche sur mes soucis. Connaissant ses talents de bricoleurs je lui demande quelques conseils, qu’il me prodigue volontiers.

De fil en aiguille on en vient à mon robinet d’arrivé de chiottes. Il le démonte, constate que ça risque de pas être aussi simple que ça, sachant que j’ai pas de joints chez moi et ça risque pas de changer, vu qui est notre nouveau président. Il me dit qu’un Leroy-merlin est ouvert jusqu’à 20h, dimanche compris, jour d’élection d’apocalypse ou pas. Il me dit que ça serait pas idiot de carrément changer le robinet d’arrivée…

2ème partie: c’est possible de ne pas tout changer, mais on va quand même le faire, et ensemble.

Allons-y chez Leroy-merlin. Il est 19h15, on a largement le temps de faire l’aller-retour.

Une fois là-bas on farfouille un peu dans les robinets à la recherche de celui qu’il me faut: typiquement un de type 1/4 de tour, et non pas à papillon. Forcément il n’y en a plus (« rupture de stock depuis 2 semaines »), on prend donc exactement le même modèle que l’ancien.

Plus des joints en caoutchouc et en fibre.

Plus la clé plate qu’il faut (18 d’un côté, 19 de l’autre).

Plus carrément tout le système: plongeur et colonne. Tant qu’à ce que mes chiottes soient démontées et à ce que je sois en face du rayon, autant tout changer, comme ça je suis tranquille pour 10 ans, d’autant que le vendeur m’assure que c’est tout easy à mettre en place. J’opte pour un un promo avec option Ségo/Sarko « pipi/caca ».

Retour chez moi, Sacha met le robinet en place pendant que j’explose Sarko l’ancien système tout pourri à coup de tournevis.

Ce qu’il y a de bien, c’est que c’est tout beau, tout moderne, tout solide, et qu’il y a pas besoin de pâte à joint pour que ça soit étanche… Je monte donc tout le bazar, flotteur compris. Ça me prend effectivement pas bien longtemps.

Sacha s’amuse avec les boutons-chasse-d’eau et le couvercle de la vasque et me dit:

– « Je te le met dans quel sens? »

– « Le petit à droite, comme Sarko! »

On remet la vasque à sa place, je constate avec émerveillement que du coup mon robinet d’arrivé ne fuit plus (merci Sacha!), je visse tout le bazar comme il faut, je met en eau.

3ème et dernière partie: un Sarko emmerde n’arrive jamais seul, mais finalement on s’en sort

Ça se rempli.

Ça fuit pas.

Ça se rempli toujours.

Ça fuit toujours pas.

L’eau monte monte monte. Et se verse dans le trop-plein. On trifouille le flotteur, qui était censé faire en sorte que justement ça se remplisse pas trop. Mais ce couillon ne fait pas son boulot (alors que les joints de la colonne oui). On démonte le flotteur de la vasque, puis on démonte le flotteur lui-même.

Au bout d’un bon quart d’heure de trifouillage, on s’aperçoit que la membrane en caoutchouc qui est censé bloquer l’arrivée d’eau est montée à l’envers, comme un résultat d’élections. Moi qui me voyait me pointer chez Leroy demain, je me dit qu’il y a tout de même une chance que je fasse mes besoins ce soir dans des chiottes fonctionnels.

Une fois le flotteur remonté et testé, on le remet en place dans la vasque.

Second essais: bouton de chasse branché, robinetS ouverts, flotteur en place, colonne en place.

On tire la chasse.

Ça se vide, puis se rempli. Le niveau arrive à hauteur du flotteur, le dépasse et d’un coup presque sans bruit l’eau s’arrête!

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!!!!!!!!!!!!!!

On se sert la main, se congratule en ce jour de deuil national, et on range tout le bordel, non sans jeter Sarko l’ancien système:

img_2630bis.JPG

Et voilà le nouveau système:

img_2632.JPG

Classe, non?

Je laisse à Sacha le soin de baptiser le nouveau système 😉

Conclusions et moralités

Un grand merci à Sacha pour m’avoir aidé et éclairé de ses lumières en matières de robinetterie, et bien sûr à Leroy-merlin d’Ivry (ouvert tous les jours jusqu’à 20h. TOUS les jours, dimanche aussi).

Note: Sacha avait une séance de ciné en prévision ce soir-là. Non pas qu’il l’ait loupée à cause de moi, mais le fait que ça se soit annulé lui a permis de rester jusqu’au bout. Ce qui m’a bien aidé, je dois le dire 🙂

Moralités:

– Si on pouvait remplacer un président aussi facilement qu’un système de chiottes, ça serait parfois bien utile.

– Des chiottes qui fuient, c’est la loose, vaut mieux carrément tout changer: ça coûte pas si cher (30€ le système complet) c’est facile à monter et ça tient 10 ans.

– Toujours avoir des joints chez soi 😉

– Les clés de la robinetterie sont 18 et 19, plate (essayez de serrer un écrou autour d’un tuyau avec une clé à œil, et on en reparle) (que je n’avais bien sûr pas) (et pour le vélo c’est du 15) (à œil si on veut)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.