Mon guidon, suite

Sur les conseils de Joe, je lui ai envoyé un sms:

« J’ai noté votre plaque. Ce n’est pas dans votre intérêt de ne pas me répondre. »((court, sec, incisif sans être violent. Classe, non?))

Ce à quoi il répond 1/4 d’h plus tard:

« Désolé, je n’ai pas eu le loisir j’usqu’à présent de vous rappeler. je ne pourrais pas ce soir non plus. je vous appel demain dans la journée si c’est possible pour vous ou alors demain soir. voilà veuillez m’excuser. »1

Il flippe, le gars.

Tant mieux. Mais j’aurais tout de même aimé lui faire envoyer le constat par son assurance, juste pour le plaisir de lui faire comprendre qu’il vaut mieux être honnête.

  1. J’ai gardé les fautes[back]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.