Gab vs SesChiottes: épilogue

Je vais au taf l’après-midi. Plus rien ne fuit dans ma salle de bain, mais je suis tout de même un peu anxieu: des fois que ça déciderait de fuire pendant que je ne suis pas là.

Je reviens du taf vers 21h. Pas de coup de fil pour m’annoncer une catastrophe.

Je prends l’ascenceur, j’arrive sur mon palier: c’est sec.

Je regarde en bas de ma porte d’entrée: pas d’eau.

J’ouvre la porte d’entrée: le parquet est intact.

J’ouvre la porte de la salle de bain et je regarde le sol: un désert.

Je passe un doigts sur les bords: sec sec SEC!

Et là je laisse éclater ma joie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.