85

Je les voyais écouter la conversation d’un oreille distraite. Ils n’étaient pas assis l’un à côté de l’autre, ni même face à face, mais ils avaient l’un et l’autre un vague sourire sur leurs visages, et en regardant bien, quelques cernes.

Leurs regards ne pouvaient pas se croiser naturellement, ils étaient à portée d’oreille l’un de l’autre, et moi des deux.

Je les sentais dans leurs rêves, mais je ne savais pas s’ils partageaient le même. Peut-être que chacun avait ses soucis et était sur une planète différente.

Je le voyais de temps en temps la regarder avec un sourire … comme s’il regardait un cookie. Elle lui rendait son sourire, d’un air satisfait.

Mais à quels jeux jouaient-ils ? Que se passe-t-il entre eux ?

Il a fini par lui demander, avec un large sourire taquin : « Tu pense à la même chose que moi ? »

Elle l’a regardé, toujours avec ce sourire satisfait : « Oui, je crois ».

Il a agrandi son sourire : « 85 » ?

Elle a laissé échapper un éclat de rire et a dit : « Oui, ok »

Ils se sont levés tous les deux, toujours avec leurs sourires, et son sorti.

J’ai questionné mon voisin du regard. Il m’a dit « Elle fait du 85D. Hier soir ils ont … joué, il m’a un peu raconté. A ce qu’il m’a dit elle adore, ahum … qu’on fasse des choses sur et avec ses seins. Je pense qu’ils vont remettre ça maintenant ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.