La Capoeira, c’est bien SURTOUT en festival

Ouais, parce que les cours, c’est sympa, mais c’est encore plus sympa quand c’est un prof ou un maître qui les donne (rien que parce qu’on apprend d’autres choses, et sous une autre forme). Et encore plus sympa quand on voit de nouvelles tête. Et encore plus sympa quand les maîtres jouent ensuite et qu’on en prend plein les mirettes.

Et encore plus quand on (re)sympathise avec ceux avec qui on prend des cours, qu’on en apprend un peu plus sur eux, qu’on mémorise leur apellido et parfois leurs prénoms, qu’on tisse d’autres liens avec eux, qu’on apprend l’histoire de l’assoce et surtout surtout quand on s’aperçoit que loin d’être un groupe geek dans leur sport c’est avant tout des gens qui sympathisent grâce à ce sport.

Et qui se murgent, s’enseignent les uns aux autres, sortent ensemble, draguent et se voient de loin en loin au gré des différents festivals qui ont lieu dans différents coins de la France et d’Europe.

Ouaip, bien cool, tout ça.

Ce qui l’est moins est les courbatures qui m’attendent cette semaine …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.