Salade, suite et fin

Suite et fin de cette histoire.

Comme prévu, la moto est économiquement irréparable, et l’assurance m’en donne 1200€

Dans ces cas-là, une question se pose: la laisser reprendre par l’assurance ou pas?

La réflexion est la même que pour mon GPZ: accidentée comme elle est, j’aurai du mal à la revendre à un tel prix.

Exit le Criquet, du coup… Reste qu’à me trouver une autre moto à encastrer dans une voiture 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.