Refaites votre choix

Fini Hypérion. TOUT Hypérion. C’est à dire Hypérion ET Endymion.

8 tomes de pur bonheur, commencé fin 2004, fini hier.

Adieu Lions, Tigres et Ours. Ciao Enée et Raul (qui n’est pas un pitbull), A. Bettik, Père capitaine De Soya, Gritche, IA, Extros, TechnoCentre (qui n’est pas celui de Renault), cruciforme, combinaison-peau, infosphère, mégasphére, distrans, Styx, Sol Draconis Septem, Pax, Pacem, Tau Ceti Central, Mare Infinitus, propulsion et tapis Hawking, tombeau du temps et marée anentropique, maladie de Merlin, prison à chat de Schrödinger, monde Labyrinthe, spectre des glace, persoc, doc-en-boîte, arbre-monde, et autres merveilleuses inventions et personnages fascinant.

Ca fait tout drôle de finir un bouquin de cette envergure; un peu comme une mort.

Pour la peine je vais en porter le deuil quelques jours, c’est à dire ne pas lire d’autre bouquin avant que celui-ci ne décante dans ma tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.