Perdu

Dans la suit de ce billet, j’apporte d’autres éléments:

  • Ayant perdu(/oublié?) mon journal papier à Rouen, ce week-end, la version papier du journal intime a l’inconvénient de son avantage: étant un objet, on peu l’égarer et le perdre, et donc ne plus y avoir accès, contrairement à un site internet, accessible de n’importe où.
  • Mais du coup, si l’ordi sur lequel est stocké un journal électronique plante, on se retrouve dans le cas ci-dessus: impossibilité d’écrire. D’un autre côté, il est plus facile de faire (et chiffrer) des sauvegardes d’un journal électronique que d’un journal papier. Quoiqu’avec mon écriture ((auto-chiffrante: suis le seul mec avec chiffrement intégré 🙂 )), je défi quiconque de comprendre quelque chose 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.