Vegas, v2

(5, 6 et 7 mai)

Arrivée à Vegas, il a fallut ranger notre maison voiture: à vivre une semaine dedans avec, c’était devenu un sacré bordel!
On a fait la traditionnelle photo Usual Suspect, même si c’est plus rigolo quand on revient de trek 🙂

Sans titre1

L’hôtel dans lequel nous étions la 1ère nuit est le Stratosphere.

Celui-là, il est pas difficile à repérer: c’est le plus haut hôtel du coin: 364m de haut!

Les chambres ne sont pas en haut (ça aurait été trop beau…) mais au pied. En haut il y a un resto, un bar, et 3 attractions histoire de se retourner le bide 🙂 (allez faire un tour sur le site de l’hôtel, pour voir)

Et le soir on est allé arpenter les casinos…

IMG_05051
Le Caesar Palace. Ce n’est que l’entrée 🙂
Spectacle devant le Treasure Island
Spectacle devant le Treasure Island
Un bar au Paris
Un bar au Paris

Et fatalement, quelle est le sport national à Vegas, à part faire le tour des casinos?

Les slots machines!

En fait on compte en crédit, et la différence entre les slots machines se fait sur le prix du crédit.

Les crédits vont de 1 centime à quelque chose comme 10$, en passant par 5 centimes, 25 centimes, 1$ et 5$. Ce qui veut dire qu’à chaque fois que vous jouez un crédit, vous misez cette somme.

Évidemment, petits crédits petits risques mais petits gains…

J’ai joué aux machines à 25c (pas fou, le gamin!) et au bout de 3 billets de 1$ englouti, j’ai mis 5$.

Après quelques coups, bingo! Enfin non, pas bingo, mais pof, 30$!

Les anges du jeu se sont posés sur moi…

Suivant les machines, l’argent est rendu en ticket, qu’on va échanger à la caisse, ou en jetons, ou en pièces de 10c (qu’on va aussi changer à la caisse, parce que ça fait lourd, sinon)

IMG_05161

Je me suis arrêté de jouer, et j’ai payé ma tournée de bière 🙂

Le lendemain matin, petit tour aux attractions en haut de notre hôtel pour tester le Big Shot: la tour est surmontée d’une antenne, et autour de cette antenne se trouvent des nacelles… On prend place dans les nacelles, et d’un coup on se retrouve à faire l’ascenseur autour de l’antenne, à plus de 360m d’altitude!

Il était temps pour les autres de prendre l’avion puisqu’en bon boulet que je suis, je me suis planté dans le billet d’avion de retour de Vegas: j’ai pris un retour un jours plus tard que les autres.

J’avais une nuit de plus à Vegas 🙂

Non, je ne me suis pas payé un somptueux hôtel (les chambres sont vers 200 ou 300$ le w-e) mais une auberge de jeunesse (avec piscine, faut pas déconner 🙂 )

Les autres sont donc partis, et je suis allé investir mon nouveau logement.

J’ai passé l’après-midi à glandouiller au bord de la piscine (que j’ai pas amené mon maillot de bain pour rien, tout de même) et le soir j’ai visité le quartier, et les hôtels du Strip que je n’avais pas encore vu.

Pas loin de ma rue, le soir, voilà ce qu’on pouvait voir en levant le nez:

IMG_05261

Une partie de la rue était couverte d’un toit qui, toute les heures, s’animait!

J’ai continué à jouer un peu aux slots machines, et … j’ai bien fait de m’arrêter ce soir-là…

J’avais mis 1$, et pof! Bingo! 20$! (en pièces de 10c, cette fois 🙂 ) Ca allait me payer le repas de ce soir, tiens. Et comme on dit: heureux au jeu, heureux au jeu!
Je continue à jouer: 5$ de perdu…

Je mets un billet de 10 en me disant que je vais pas perdre 5$ comme ça, tout de même… Hé bien j’ai mis plus d’un heure 1/2 à récupérer mes 5$… Signe qu’il est grand temps de s’arrêter de jouer…

Direction le Strip. Je suis remonté au haut du Stratosphere de nuit pour y prendre une petite photo:

Le Strip vu du Strato
Le Strip vu du Strato

Et petit tour dans le Strip: Circus-circus, Mirage, et Venetian, dans lequel j’ai scotché…

Le Venetian avait une salle de poker toute neuve. Je suis allé jeter un œil et une table était entourée d’un cordon. Deux personnes jouaient à cette table, plus le banquier: une jeune asiatique, très jolie, très classe, très friquée, et un jeune, genre anglais qui paye pas de mine, il m’a fait pensé à un Beatles. Les deux avaient un casque dans les oreilles (tous deux avaient un ipod nano), un air très très concentré, et l’anglais avait de belles piles de jetons devant lui. L’asiatique bien moins.

C’était du Hold’em Poker (ne me demandez pas les règles…) et comme ça m’avait l’air sérieux, cette histoire, j’ai jetté un oeil à la valeur des jetons.

Tu m’étonne…

Les jetons qu’ils balançaient négligemment sur la table, là, étaient des jetons de 1000$ (ouaip, un un suivit de trois zéros)
Je vous laisse imaginez ce qu’on peut faire avec un seul de ces jetons…

Moi j’étais sur le cul, et j’ai scotché un moment. Je ne comprenais rien aux règles, mais ça me fascinait des les voir jouer tant de thune.

Voyant la bonne pile de l’anglais, je me suis amusé à compter ses jetons. Heureusement, ils les avaient ordonnés, ce ne fut donc pas trop difficile: 2 rangés de 8 colonnes de 23 jetons de 1000$, plus quelques uns pas empilés.
Ne sortez pas la caltoche, ça fait 368000$

Le gars qui paye pas de mine avait donc devant lui plus de 368000$. J’avais sous les yeux 368000$ en jetons de casino. Et le gars balançait ses jetons comme ça, là, sur la table…

Je me suis un peu renseigné, et en fait c’était un tournois de poker sur 3 jours entre Liz Lieu et Erik Sagstrom. 600000$ de gains. Ce samedi était le deuxième jours.

IMG_05381

Je fais les présentations?

Liz Lieu, Vietnamienne née en 74 et fait apparemment partie d’une boîte ou d’un équipe appelée martin’s poker, ceux-là même qui parrainaient le tournois.

Erik Sagstrom, Suédois né en 83, une pointure du jeu en ligne. Ouaip, 23 ans, le gamin…
Désolé, mais je n’ai pas pu prendre de photos (c’est pas très bien vu, au table de poker…) mais vous pouvez en voir ici

Et puis retour à mon auberge et le lendemain décollage pour Chicago.

Je ne sais pas si je vais raconter Chicago, c’était moins intense, ça m’a reposé un peu, mais j’ai vu plein de jolies choses 🙂

1 réflexion sur « Vegas, v2 »

  1. Je viens de découvrir ton site.. j’ai fait le même voyage, rien que de revoir les photos, lire vos impressions, je suis catapultée dans le désert de l’American Southwest… thanks..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.