Exam

ExamsDans quelques jours c’est les évaluations.

Les premières depuis environ 15 ans.

Et ça va être comme ça tous les 6 mois, sans compter les éventuels rattrapages. Et je n’ai pas envie d’aller aux rattrapages.

Il FAUT donc que je réussisse ces exams. Mais il y a une sacrée MASSE d’informations à retenir. Et comme c’est une science demi-molle la bonne réponse à certaines questions n’est pas toujours précise et unanime. Et comme c’est des QCM, le choix des mots dans les questions et les réponses est important.

Il y a de plus beaucoup de matières à apprendre. Beaucoup. Et quelques questions par matière. En fait la masse de trucs à apprendre est bien plus importante que le nombre de questions qui nous seront posées. Ce qui me pose un sacré problème : quoi retenir ? Jusqu’à quel niveau ?

J’ai peur que ma curiosité m’entraîne trop loin et me farcisse la mémoire de connaissances inutiles (comme la respiration cellulaire, les microtubules, la liaison hydrogène, la liaison β, l’hélice α) qui certes assouvissent ma curiosité et m’aident à mémoriser le cours, mais ne me seront vraisemblablement d’aucun utilité pour les évals.

Il est aussi intéressant de constater comment chacun(e) se démerde pour réviser, apprendre le cours, et comment les niveaux de connaissance augmente bien vite au fur et à mesure que la date approche… Il est aussi marrant de voir que nous sommes tous parti du même point il y a seulement 6 mois et que nos connaissances commencent à diverger, alors que nous avons tous eu les mêmes cours ; certain(e)s savent des trucs que j’avais zappé alors qu’ils ont été dit en cours. De même j’ai mémorisé des détails qui ont échappé à d’autres, sans bien sûr parler de ce que j’ai ingurgité en dehors des bancs de la fac, ou avant cette vie-là.

Bref, je flippe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.