Débridez votre esprit

Posez votre mobile/tablette sur la table, votre montre à côté.

Allez faire un tour sans but par ce temps (frais, vent, ciel gris, après la pluie), près des arbres si vous le pouvez. Sentez le vent dans vos cheveux, sur vos mains. Sentez comme les odeurs ne sont plus les mêmes : celles de la terre trempée, de l’écorce, du bitume humide.

Le vent appuie sur vos paumes, sur votre visage. Le frais vous fait rentrer la tête dans les épaules.

Libre, des idées naissent. En 5 minutes vous pensez déjà à 10 choses à faire. Vous ne pouvez pas faire autre chose qu’être libre, attentif et soumis aux éléments.

Déconnecté de ce qui est sans importance ; relié à ce qui l’est …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.