Drapeau

3 fois de la capoeira la semaine dernière, et j’ai l’épaule démontée. Et quoi ? Têtu, j’ai recommencé hier et recommencerai ce week-end.

Commencé en retard, fini à la bourre, too many peoples (une vingtaine) mais le rythme vient, doucement, s’inscrit dans mon corps. Ne pas réfléchir, lui faire confiance, l’éduquer, lui enseigner, regarder regarder regarder, toujours regarder (mais pas trop le Drapeau, hé hé ! sous peine de se faire griller).

Prévoir les étapes de la chorégraphie, le corps en fera le chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.