Moi et mon appartement

on n’est pas encore très copains.

J’ai emménagé, ça c’est sûr. Mais d’une par j’ai pas encore fini de décartonner, et d’autre part je ne l’ai pas encore dompté.

Je n’en maîtrise pas encore tous les recoins, tous les placards, tous les bruits, tous ses défauts.

Je ne m’y sens pas encore tout à fait à l’aise, un peu comme si je devais me battre contre lui à chaque fois que je rentre … chez moi.

J’en veux pour symptômes que je mange encore debout dans la cuisine, que je n’ai pas encore touché au four (je ne sais même pas/plus s’il est à gaz ou électrique) et que je n’ai fait des pâtes pour la première fois qu’avant-hier soir.

Il faut dire aussi qu’il a des défauts, et tant que je n’aurais pas tranché pour savoir si je l’acceptais avec ou si je les réglais, ça va me perturber.

Le pire: le bruit de l’ascenseur. Chez moi c’est chez moi, pas question qu’une entité (sonore, visuelle, matérielle, calorifique ou autre) y fasse une incursion sans mon autorisation. Or c’est ce qu’il se passe avec cette foutue machinerie d’ascenseur: du bruit vient m’envahir alors que j’ai rien demandé. Et en plus quand je dors.

J’ai appelé la compagnie d’ascenseur ce matin, le techos m’a appelé cette après-midi pour me demander des précisions. On verra bien…

Last news express: le technicien pense avoir résolu le problème: une poulie mal graissée.

Let’s seeeee :))

Message perso: bon anniversaire 🙂

1 réflexion sur « Moi et mon appartement »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.