Et hop…

Hier soir, j’ai écris… Ça devait bien faire quoi.. 2 ans? Que j’ai pas écris dans l’intention de revenir écrire régulièrement.. M’enfin… Voilà :

4 septembre 2007

23h23 

Pourquoi c’est aujourd’hui que j’écris, que je (re-)commence à écrire? Ha, bonne question… Surtout que pour être totalement sincère avec moi-même, écrire me fait penser à elle (elle m’avait déjà dit qu’elle le faisait, et plus particulièrement je sais qu’elle le faisait quand l’histoire entre lui et moi finissait, et que la leur commençait), et très sincèrement, ça m’écoeure profondément. Non mais c’est vrai, quelle pute quand même… 

M’enfin, j’ai pas envie de me raconter l’histoire, je la connais déjà, et en plus si avec le temps j’oublie des détails crapuleux, tant mieux.  

Et puis, j’écris depuis tellement longtemps, ce n’est pas pour elle que je vais me gêner. Et déjà, ça, c’est un demi mensonge. J’ai commencé à écrire il y a longtemps, j’ai continué à écrire quelques années, puis j’ai arrêté. Et ce soir, on dirait bien que je recommence. 

En quel honneur? Mon petit cœur aurait besoin de conseils pour savoir comment me guider dans mes actions, mais les conseils des autres n’ont pas l’air de faire l’affaire, je ne les suis pas! Je vais donc tenter de m’en trouver toute seule. Et puis c’est pt mieux. Après tout, qui me connaît mieux que moi-même? =)

..et pourtant!.. 

Ouh là, si je commence déjà à être quétaine, on n’est pas sortis du bois. Enfin. 

À quel sujet, ces conseils si gentiment quémandés?  

Un gars…  

..Un gars? Mouais… un gars. Ou bien, pas exactement ce gars, mais c’est quand même une conséquence directe, et peut-être même une cause, en tk il a rapport, à mon problème.  

Cause ou conséquence? Premièrement, c’est quoi mon problème… Ou alors mes problèmes?…. Si je réussis à le (les) formuler dans une deux phrases cohérentes, pt bien que je vais plus facilement trouver une réponse. Si réponse il y a. 

Brainstorming : Lui, je l’aime tu? Pis mon ex, je l’ai tu oublié? Si oui (réponse qui serait logique, en tk compréhensible vu les circonstances de notre rupture), pourquoi est-ce que j’en veux autant à elle? Dans le fond, est-ce que ce gars, c’est juste un prétexte pour penser à autre chose? Crime ça serait vraiment moche pour lui ça. Pis elle, est-ce qu’elle mérite vraiment toute cette… hargne? Pfft même juste émettre l’hypothèse que pt que non, ça me dégoûte.  

Problèmes :

Mon ex

Elle

Ce gars

Mes problèmes sont des gens… Ma vie craint lol… Aller, on va essayer de reformuler… faudrait quand même pas devenir méchant!

Problèmes :

Quel sont mes sentiments «làlà» à l’égard de mon ex, i.e. : est-ce que je l’aime encore? si je le reverrais qu’est-ce que je ferais? comment je me sentirais?
Est-ce que j’en veux autant à elle par orgueil (ce que je considère digne; pt, et très probablement, à tort en fait, mais je m’en balance), par dépit, par jalousie…
Et lui, est-ce que vraiment il m’intéresse? 

C’est déjà mieux, quoique plutôt décourageant.

En gros… je ne sais plus où j’en suis, voilà mon problème. 

Alors, mon ex. Je ne crois pas que je l’aime encore. Je ne crois pas le détester non plus. C’est plutôt une sorte de neutralité, teintée de tristesse et de rancœur, saupoudrée légèrement d’empathie. Et si je le revoyais… sûrement que je tenterais de demeurer digne le plus possible. Alors, pas vraiment de problème là. Il a plutôt créé la cause de mes soucis, si je puis me permettre… 

Elle, oui, je lui en veux par orgueil, et ce n’est pas un problème en soi. J’aurais un problème si je ne lui en voulais pas, selon moi. Le problème, c’est le fait qu’elle aille au même cegep que moi, et que, par conséquent, je sois amenée à la croiser de temps à autre. Je n’ai pas encore été obligée de lui parler, et si je l’étais, serais-je capable de me retenir de lancer un «ha! une pute!» ou un «oh mais vous avez vu la garce?». Oui je sais, c’est affreux. Le plus affreux, c’est que je ne trouve pas cela si affreux en fin de compte. Elle ne mérite pas vraiment mon empathie elle. Pute. Pas de problème alors. 

Ce gars… oh!… Appelons-le.. je sais pas moi, hugues. Il m’intéresse, c’est clair. L’autre soir, un ami essayait de me faire avouer que j’étais amoureuse. Franchement, non, je ne l’ai même jamais vu seul à seul, comment je pourrais même savoir si on s’entend bien lui et moi. Mais il m’intéresse. Là, le problème, c’est que je ne sais pas si moi, je l’intéresse. Et aussi le fait qu’il habite avec mon ex. Et aussi le fait qu’il commence l’université, et donc qu’il fera une multitude de rencontres dans les 2 prochains mois. Résultat : trop compliqué pour bien peu (facilement remplaçable la demoiselle), qu’il doit se dire. En tk, c’est la conclusion à laquelle j’en viens, étant donné que j’ai zéro indice sur ce qu’il peut penser de moi. Un grand timide ce hugues, de dire mes amis. Ouais, ben le timide, qu’il se déniaise. Smiley commence à se lasser d’attendre, de donner des signes et des opportunités à qui mieux mieux.

Mais est-ce que je suis bien sincère ici? À propos du fait d’être intéressée. Hmmm.. Oui. Je suis intéressée. Non, je ne suis pas amoureuse. Oui, je veux le connaître davantage. Et oui, merde oui, j’ai envie de coucher avec lui.  

R’ohh làlà làlà… Maintenant, comment agir avec lui. Car il demeure quand même le seul élément envers lequel j’ai un tant soit peu de possibilité d’influence potentielle. Pfft.. 

Et si, et si… Et si je demeurais calme, davantage que dernièrement, en étant le plus intéressante possible, et en me renseignant l’air de rien sur
1° s’il a vu le mail que je lui ai envoyé (bien sûr qu’il l’a vu, mais qu’est-ce qu’il a à réponse pour sa défense?)
2° ses plans pour le week-end qui s’en vient, et, le cas échéant, en considérant à l’avenant sa réponse au numéro un, lui proposer de se voir. 

…*sigh* Aller hop, au lit, au dodo. Les réflexions attendront bien un jour!…     00h34


Hmmm.. j’étais presque inspirée…


Surtout que l’idée que j’ai donné à la fin, pt qu’elle m’a semblée bonne sur le coup, mais là.. j’ai juste pu le goût, pu le goût du tout, de faire d’efforts.


Un ami à moi vient de laisser sa blonde, aussi une amie à moi. Le motif de la rupture? Il commence l’université et il a bien l’intention de rencontrer de jolies demoiselles, «plus jolies que toi en tk». Ce que c’est gentil.. pff salaud…

Ils sont tous comme ça? Si oui, j’ai presque envie de passer mon tour.


..mais qu’est-ce que je raconte, merde non j’ai pas envie de passer mon tour. C’est juste que, bof, ça désillusionne quoi.


Non?..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.