La grimpette, c'est chouette, mais ça peut faire mal.

Grimpette hier à Fontainebleau avec Arnaud et Guillaume.

Fontainebleau, pour ceux comme moi qui ne connaissaient pas, c’est des rochers, plein de rochers, de deux ou trois mètres de haut. Les pistes sont indiquées par des couleurs. On n’est pas assuré (pas de baudrier, pas de cordes) on a juste un crash pad (matelas portable qu’on met en dessous de la voie qu’on fait) pour amortir le choc en cas de chute.

Guillaume avait un crash pad, en bon habitué du coin.

Tout s’est bien passé juqu’à une certaine voie bleue.

La crash pad était posé sur un assez gros caillou (y avait pas bcp de moyens de le poser autrement). Je grimpe et je me gauffre. Mon pied droit tombe sur le crash pad, à la limite sur le bord du caillou. J’ai entendu et senti ‘crac’.

J’ai pu marcher juqu’à la voiture. En chemin, on s’est arrêté au MacDo pour manger un bout, j’ai demandé de la galce, ils m’en ont filé un sac. Ca a un peu calmé la douleur.

Suis ensuite rentré en moto jusqu’à chez moi (j’étais allé jusqu’à chez Arnaud en moto, et de chez lui avec Audrey en voiture jusqu’à Bleau) (merci à eux pour leur aide et soutient!).
Dans la soirée, ma cheville a commencé à faire sacrément mal, donc direction hosto (10000 mercis à Paul pour m’y avoir amené). Sorti de l’hosto à 3h du mat’ (diagnotisque: élongation) avec un strap et une ordonnance: des anti-douleur et inflammatoire, 15 séances de kiné, et 3 à 4 semaines d’attelle.

Et évidemment, plus de pong et de grimpette pendant un certain temps…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.