Fin des partiels, fin du premier semestre

the_dawn_gate_by_theechodragon-d5f9m23Et reformation des groupes.
J’ai révisé, sans doutes plus que nécessaire. J’ai aussi acheté un bouquin qui synthétise le premier semestre, et un autre de QCM.

Or il se trouve que les formatrices nous ont donné les annales de l’année dernière. Je les ai testé pendant les vacances de Noël, puis à la rentrée. Et puis en janvier nous avons eu plein de TD, et il s’est trouvé que les TD répondaient exactement aux questions des annales, dans la plupart des matières.

Le bouquin est donc d’une utilité plutôt marginale. Et quasi nulle en ce qui concerne la psycho et le droit.

J’ai abordé les évales pas si sereinement. J’ai repotassé toutes les annales, tous les TD, et ce y compris la veille au soir. Bien m’en a pris : des questions des évales étaient dans les annales.

D’autres dans les cours, et j’ai donc dû faire appel à ma mémoire (parce que je n’ai pas révisé les cours, pour les évales). Pour d’autres j’ai dû jongler entre « ça c’est très vrai » et « ça ça m’a l’air moins vrai » (les évales, pour la plupart, étaient des QCM).

Au final pour la plupart des questions j’étais sûr de moi (si tant est que je n’ai pas rajouté d’erreur en relisant ma copie). Pour certaines je me suis fié à ma mémoire et à des calculs (« si à cette question toutes ces réponses sont fausses alors à celle là celle-ci est la seule bonne »), et il n’y a qu’une ou deux questions pour lesquelles je ne savais vraiment pas.

La marge d’erreur ? Toutes les questions à texte : aucune idée si je n’ai rien oublié, si ce que j’ai écrit est juste, ou même lisible…

Quoi qu’il en soit les partiels sont terminé, et nous avons rendu notre dernier devoir de groupe vendredi dernier, signant la fin de notre groupe de 5, que nous avons détruit pour nous répartir chacun dans un autre groupe. A priori nous sommes un des rares pour lequel ça s’est passé sans heurts. C’est sûr qu’à la question « que fait-on des groupes ? » la réponse des formatrices « comme vous voulez ! » était propice à des clash : soit il est décidé de les garder, soit il est décidé de les disloquer. Laissez le choix à l’appréciation de chacun et c’est sûr que ça va être le bordel : c’est quasi évident que dans chaque groupe il y a au moins une personne qui ne veut pas que le groupe se sépare, ou il y en a 4 qui veulent que la 5ème s’en aille.

Ça m’a fait étrange de me retrouver en exam. Moi, à mon âge, en exam… « Moi à mon âge », combien de milliers de fois me suis-je fait cette réflexion ? Et je ne suis toujours pas serein avec la réponse. Moi à mon âge reprendre mes études pour faire un métier qui paie moins ; moi à mon âge être toujours célibataire sans enfants sans appart’ ; moi à mon âge partir à 90° des trajets de la plupart de ceux que je connais ; moi à mon âge être toujours aussi peu sûr de moi, toujours plein de doutes, d’océans d’ombre ; moi à mon âge patauger encore et encore des les mêmes marais sombre où fraient toujours les mêmes serpents

kraken_rough_2_by_lozanox-d5kvs75

Moi à mon âge passer mon temps avec des personnes qui ont 10 ou 15 ans de moins que moi, et m’y sentir bien ; moi à mon âge… qui est « moi » ? quel est mon « âge » ?

Moi à mon âge … avoir fini les premiers partiels d’une série de six, minium, et être parti pour faire les cinq autres.

Au revoir S1, salut S2 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *