09 – Mjolfjordur

Camping-basket? Camping-basket! Ce matin c’était Camping-basket (ssshhhhh). Et ensuite ? Gauche ou droite ? Je pars à droite, pas de bol fallait aller à gauche. Tant pis, on va jusqu’au bout de la route.

MAZETTE ! On finit dans un cul de sac de muraille, qui forme un cirque pas si grand au milieu duquel se trouve un plateau. Des murailles taillées au burin ! On se croirait dans le film Le Labyrinthe ! Ça s’appelle Asbyrgi, et j’ai bien fait de me gourer de route.

On continue vers les fjords de l’est. On prend la péninsule ou la plaine ? Même temps de trajet. Boarf… Vas-y pour la péninsule, ça réserve habituellement de beaux paysages. MY F*ING BUDDHA, c’est quoi ce TRUC ?! Devant nous un estuaire (delta ? lagune ?) de 20km de sable NOIR, avec vue sur toute la plaine avale, d’un seul regard ! On resté bouche bée un paquet de temps !

Je formule la deuxième loi de l’Islande : quelle que soit la route que tu prends, de toutes façons c’est magnifique !

On fini par arriver dans les fjords de l’est, et après la visite d’une fort charmante ville et d’une fort impressionnante cascade, nous vla… Au chaud !

Si vous nous cherchez, on est à Mjòifjödur ! ON EST PAS BIEN LA A DORMIR DANS UNE ÉCOLE PAUMÉE DANS UN FJORD ACCESSIBLE PAR UNE SEULE ROUTE BOUEUSE ? Qui passe par un col où on croirait voir sortir des elfes des mares embrumées. Mais ouais on est bien ! On sera pas réveillé par la circulation, ça c’est sûr !