03 – Olafsvik

Prenez un Kangoo, enlevez les sièges arrière, divisez l’espace en deux dans le sens de la hauteur et mettez en bas un matelas et en « haut » des compartiments que vous remplissez de matériel de camping : popote, camping gaz, matériel de cuisine. Vous avez notre maison pour les 12 prochains jours !

Reykjavík c’est bien mais on en fait vite le tour. On a donc avancé la location de la voiture d’un jour et à nous l’Islande ! En commençant par l’ouest (au contraire de tout le monde) et sous un temps TYPIQUEMENT ISLANDAIS : flotte. Un gars nous a dit que c’était le pire été depuis 100 ans. Quelle chance !

Mais même sous la flotte les paysages sont magique ! Les photos ne rendent rien, c’est normal : il faut venir ici pour sentir le vent, tourner la tête dans tous les sens parce les perspectives et les distances n’ont rien à voir ce dont t’as l’habitude, et voir un paysage que tu croyais pas possible sur Terre : toutes les nuances de vert posés sur des nuances de marrons et noir avec un fond passant du blanc lumineux au bleu acier et gris plomb. Les paysages ressemblent au choix a un clafoutis de chocolat dans un flan à la pistache, ou à un crumble cramé avec un coulis de pistache. Faudrait venir en été, pour voir ça sous le soleil, mais pour l’instant nous testons l’étanchéité de nos fringues !

Dans la série des emmerdes : ma grolle droite a la semelle qui se décolle superbement. Ça va être pratique pour le Landmannalaugar… Je tente une réparation à base de ficelle, patafix et chewing gum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.