L’agogo

Kong kikikongkong kiiiikikikonkong.

C’est la phrase de l’agogo. L’agogo est un instrument à percussions composées de deux cloches (en fer ou en bois) de tailles différentes, reliées entre elles, et sur lesquelles on tape avec une baguette. Le plus courant est l’agogo à deux tons (cloches) mais il y en a à trois, quatre, cinq tons, voir plus.

L’agogo de batucada est un agogo à deux tons à cloche en métal. Il produit un son aigu. On ne l’entend par forcément beaucoup mais il participe à la sonorité de la bateria. Les (nos ? ) joueurs d’agogo sont moins impressionnant(e)s que nos tamborinettes.

C’est un peu l’instrument délaissé de la bateria : il n’y a jamais beaucoup de volontaires pour en faire. Pourtant vu son son aigu l’agogo même seul, s’entend beaucoup dans une bateria, et est indispensable dans certains breaks. C’est l’instrument le plus simple à appréhender. Je ne connais que deux phrases : la normale et la phrase de Funk.

Un agogo chez Contemporânea vaut entre 30 et 50€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.