Le champs de ruine

Environment__POST_APOCALYPSE_by_I_NetGraFXJ’étais bien à l’abri, chez moi. C’était raisonnablement dérangé, je pensais que j’en avais pour un temps pas trop conséquent à tout mettre en ordre ; disons plus ou moins une vie.

Et puis le brouillard s’est levé autour de moi, un peu brutalement. Je m’étais a peine aperçu qu’il y en avait ; disons que je le voyais mais je ne savais pas qu’il était aussi épais.

Bref, il s’est un peu levé, et j’ai contemplé : un champs de ruine.

Des fantômes, des flammes, des trous d’obus, des strates de poussière, beaucoup de silence, plus aucune route, tout bâtiment détruit.

Comment ai-je pu être aussi aveugle à ce qui se tramait sur mon territoire ?

Combien de temps va-t’il me falloir pour faire quelque chose de cohérent de tout ce bordel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.