Des fils

Je rentre chez moi, je m’allonge sur mon canapé.

Je coupe un à un les fils qui me relient au monde, au passé, au futur, à ce qui est à côté ou autour de moi. Je coupe aussi les fils qui me relient au temps. Ainsi que ceux qui me relient à mon corps, à mes sensations.

Et je flotte, tranquille. Loin …

 

Pour le visuel :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *