Supernova

Supernova-science-fictionSans champagne.

On apprend de ces trucs, dans Wikipédia :

Cet effondrement se produit lorsque le cœur de l’étoile est constitué de fer. Cet élément étant le plus stable, sa fusion ou sa fission, consomme de l’énergie au lieu d’en produire. Quand ce cœur de fer est formé, l’étoile n’a plus de source d’énergie engendrant une pression de radiation suffisante pour soutenir les couches supérieures, qui écrasent alors le cœur : le cœur de l’étoile se comprime et les noyaux de fer sont alors dissociés, les protons capturant les électrons pour former des neutrons. Ce nouveau cœur de neutrons, beaucoup plus compact, est alors capable de résister à la compression des couches externes par la pression de dégénérescence quantique, ce qui arrête brutalement leur effondrement. L’énergie dégagée par les couches internes tombant vers le centre produit une onde de choc qui « souffle » les couches extérieures de l’étoile, formant le gaz du rémanent de la supernova.

 

Analogiquement parlant… Faut-il à l’esprit une pression suffisamment grande pour qu’il envoie tout valser, et ainsi révéler son cœur ?

3 réflexions sur « Supernova »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *